Young Communist League Canada

Young Communist League Canada

Le 25 août, dix jours après que la gouverneure générale Mary Simon eut approuvé la demande du premier ministre libéral Justin Trudeau de dissoudre le Parlement, Élections Canada a annoncé qu’elle ne poursuivrait pas le programme de vote sur campus qui offrait aux étudiant-es des possibilités d’emploi et un accès simplifié pour s’inscrire sur la liste électorale et voter. Élections Canada affirme que les mesures de santé publique ainsi que « la situation de gouvernement minoritaire » l’empêchent de gérer le programme. Le programme a été lancé lors de l’élection fédérale de 2015 et s’est poursuivi en 2019, et a contribué à une poussée du vote des jeunes.  La décision du gouvernement libéral et de la gouverneure générale Mary Simon, qui a été nommée par la Reine sur recommandation du gouvernement libéral, de déclencher une élection en utilisant seulement le minimum légal de temps (36 jours) au milieu d’une crise sanitaire mondiale en cours complique effectivement le travail d’Élections Canada. Cependant, alors que la majorité des établissements postsecondaires au pays reprennent les études en présentiel après une année scolaire entière en ligne, Élections Canada devrait poursuivre le programme. Si les conditions sont considérées assez sûres pour que les travailleur-ses sur le campus, les professeur-es et les étudiant-es retournent aux études en personne, elles devraient également être assez sûres pour qu’Élections Canada emploie des étudiant-es sur le campus et poursuive ce programme, qui a permis à un nombre accru de jeunes de s’engager politiquement et d’exercer leurs droits.  Une pétition demandant l’annulation de cette mesure draconienne et le rétablissement complet du programme a reçu plus de 20 000 signatures. La YCL-LJC appelle toutes les forces démocratiques à se mobiliser pour rétablir le programme de vote sur campus et à dénoncer cette mesure antidémocratique d’Élections Canada. CEC LJC

Read full article on Young Communist League Canada:
Les jeunes communistes dénoncent l’annulation antidémocratique du programme de vote sur campus par Élections Canada